Laurent Galindo : « Que Saint Sever pose des questions à l’adversaire »

Comment appréhendez-vous cette reprise ?

 

« On a bien travaillé depuis le mois de mai, on s’est vu avec le staff pour se caler, bien maîtriser l’environnement afin d’avoir l’organisation la plus fuide possible. C’est bien de commencer comme ça avec les recrues, les cadres et les jeunes. Ils sont forcément tous très motivés. Je m’attache au contenu. On est très concentré sur l’organisation, la méthode, les détails qui vont construire une histoire. »

 

Présentez-nous votre staff sportif pour cette saison 2018 / 2019 ?


Patrice Dubez et Christophe Marin auront en charge la Réserve, Cédric Brethes et Laurent Galindo s’occuperont de la 1ère.

Franck Levasseur sera notre préparateur physique conditionning.

Thibaut Larrue sera notre intervenant au niveau de l’arbitrage.

Pierre Ferron et Emeline Marchetto auront en charge la partie médicale (réhabilitation fonctionnelle)

Henry Broncan sera notre parrain et interviendra ponctuellement en qualité d’intervenant extérieur.

 

Comment va s’organiser cette pré-saison ?

 

« Il y a une dominante avec la reprise en main de la préparation physique intégrée avec ballon pour essayer de gagner du temps sur le référentiel joueur. On avance de façon coordonnée avec le préparateur physique. »

 

Sur le plan de jeu, que comptez-vous apporter à cette équipe ?


« On aimerait donner la capacité à cette équipe de se replacer et jouer collectivement et poser des questions à l’adversaire. C’est le principe de base. Pour arriver là, on va travailler sur le placement, le replacement et les déplacements des joueurs. Il y a des habitudes, il faut garder les bonnes et en apporter d’autres. »

 

Concernant votre effectif, avez-vous besoin de renforts ?

 

« On a besoin encore de deux avants, notamment un deuxième ligne et un troisième ligne centre pour renforcer notre squad. Nous gardons un effectif stable pour travailler dans la continuité de la saison dernière. »

 

Quel est votre regard sur la volonté du club d’intégrer de plus en plus de jeunes ?

 

« Etant formateur, c’est une très bonne chose que l’on fasse confiance aux jeunes, il faut cependant trouver un équilibre pour avoir l’équipe la plus compétitrice sur le terrain tous les week-end. »

Laissez un commentaire

(required)

(required)